Dlaczego okna parują oknoplast
Conseils et astuces

Pourquoi la condensation sur les fenêtres?

Pendant les saisons automnale et hivernale, les températures extérieures baissent et le temps pluvieux entraîne une forte humidité. Dans cette même période, nombreux sont ceux qui se débattent avec les problèmes de condensation sur leurs fenêtres. L’eau condensée se dépose sur les vitres à l’extérieur ou à l’intérieur de la maison, et parfois entre les vitres. Chacune de ces situations résulte d’origines diverses et nécessite une réponse différente. Nous vous proposons des solutions pour résoudre ce problème de condensation des fenêtres.

À l’automne et en hiver, vous remarquez sur les fenêtres de vos maisons ou de vos appartements de la vapeur d’eau et vous vous demandez d’où elle vient. La réponse est simple : c’est l’air chaud et humide qui se refroidit et se condense au contact de la vitre, plus froide que la température ambiante. Cette situation est provoquée par le décalage de température entre un extérieur froid et un intérieur très chauffé, qui s’ajoute à une humidité importante. La condensation des fenêtres du côté extérieur ou intérieur est un phénomène naturel, facile à éliminer, mais la condensation à l’intérieur du vitrage n’est pas une bonne nouvelle.


Pourquoi a-t-on de la condensation sur l’intérieur des fenêtres ?

Pourquoi parle-t-on de fenêtres « qui transpirent » ou de fenêtres « mouillées » de l’intérieur, après une nuit ? Ces termes sont utilisés dans la situation où la condensation s’installe dans la partie inférieure de la vitre, du châssis et du cadre de la fenêtre. Ce phénomène se produit dans les pièces très humides lorsque la température extérieure est nettement plus basse que celle à l’intérieur de la maison ou de l’appartement. Pourquoi ? Les vitres des fenêtres protègent l’habitation du froid extérieur beaucoup moins efficacement que des murs isolants ; c’est pourquoi à l’automne ou en hiver, leur surface est souvent froide. La vapeur d’eau chaude, c’est-à-dire l’air humide, se condense au contact du vitrage froid.


Quand la condensation est-elle totalement naturelle ?

Dans les pièces très humides, par exemple une salle de bains après un bain, une cuisine pendant la cuisson, une chambre dans laquelle des vêtements mouillés ont été mis à sécher ou ont été repassés pendant un long moment. La condensation de la vapeur d’eau se produit souvent dans des habitations récentes ou rénovées, où l’eau s’évapore des enduits de plâtre ou des chapes. Si la vapeur ne se condense que ponctuellement sur les vitres, il suffit d’ouvrir la fenêtre et d’aérer. Néanmoins, lorsque ce phénomène se produit fréquemment, par exemple tous les matins, il faut rechercher et éliminer la cause puisque c’est le signe d’une mauvaise ventilation de l’habitation.

 

Que faire pour qu’il n’y ait plus de condensation par l’extérieur ?

Le plus souvent, la condensation se produit lorsque dans une pièce il fait chaud et humide et que l’aération ne fonctionne pas correctement. Le moyen le plus simple pour supprimer cette vapeur sur les vitres est de faire entrer dans la pièce de l’air frais, et en même temps, d’évacuer l’humidité vers l’extérieur. Pour les fenêtres en PVC, on doit percer des ouvertures de ventilation ou monter des baguettes chargées de réguler l’arrivée d’air, c’est-à-dire des aérateurs.

Chez Oknoplast, nous proposons également effiAIR, un système de ventilation spécial qui permet une ventilation périphérique efficace grâce à un écart de 6 mm sur une fenêtre fermée, donc parfaitement sécurisée. Lors de pics d’humidité, par exemple après avoir pris un bain ou avoir cuisiné, ces solutions peuvent s’avérer insuffisantes. Il faut alors ouvrir la fenêtre ainsi que la porte extérieure pour aérer la pièce. Par ailleurs, il est utile d’envisager l’installation de radiateurs sous les fenêtres, cela permettra une circulation de l’air dans cette partie de la pièce et de maintenir la température à un minimum de 18-19° avec une humidité ne dépassant pas 40 %. Si rien de tout cela n’était efficace, il faudra alors faire appel à un professionnel pour qu’il examine le système de ventilation et apporte les corrections nécessaires.  

Pourquoi la condensation des fenêtres par l’extérieur ?

Vous vous demandez pourquoi le matin, vous avez de la condensation sur vos fenêtres par l’extérieur. La vapeur d’eau condense sur les vitres extérieures mais aussi, par exemple, sur les vitres des voitures garées en extérieur, notamment au printemps ou à l’automne. Il s’agit d’un phénomène identique à celui de la rosée du matin. L’humidité du sol, des plantes ou d’autres éléments s’évapore sous l’effet des températures élevées au printemps ou à l’automne. Le soir, lorsque la température se refroidit, l’humidité condense sur les surfaces qui se refroidissent rapidement, par exemple, les vitres des habitations qui ne sont pas encore chauffées. Ce phénomène se rencontre principalement dans les endroits très humides comme par exemple, sur l’eau, à proximité des étangs ou des forêts, là où la circulation de l’air n’est pas optimale. La condensation des fenêtres par l’extérieur peut toucher un certain type de fenêtres dans une habitation : les vitres les plus sensibles à la rosée sont celles situées au nord, les plus fraîches et les moins ensoleillées. Que faire dans ce cas ? Il s’agit principalement d’un problème esthétique qui disparaît en même temps que la hausse des températures extérieures.


La condensation à  l’intérieur même des fenêtres

Il peut arriver que la vapeur d’eau ne survienne ni du côté extérieur ni du côté intérieur des vitres, mais entre les carreaux. Cette situation est considérée comme normale pour les fenêtres à battants en bois, par exemple des fenêtres anciennes dans des habitations non rénovées, mais elle ne devrait pas se produire dans le cas de fenêtres en PVC et dotées d’un vitrage complexe. Pourquoi ? Dans les maisons modernes avec deux ou trois vitres dans des vitrages fermés par un cadre en métal, on trouve aussi du gaz rare –  de type argon, krypton ou xénon. De la condensation à l’intérieur des vitres indique une fuite et une volatilité de ce gaz. En réalité, le problème n’est pas seulement la condensation des vitres qui gêne la visibilité, mais surtout le fait que le vitrage perd de l’efficacité quant à son isolation thermique. Que faire dans ce cas de figure ? Un remplacement de fenêtre ou de vitrage peut s’avérer nécessaire. Le mieux est de contacter le revendeur, si la fenêtre est sous garantie, ou un spécialiste qui vous conseillera comment procéder et quelles solutions sont à envisager.



Découvrez nos fenêtres

Pourquoi la condensation sur les fenêtres?
En haut