En Lumière

Film isolant fenêtre

Comment isoler ses fenêtres PVC du froid ?

Isolation : comment assurer une isolation optimale de ses fenêtres pour l’hiver? Pour vivre dans un intérieur parfaitement isolé, la qualité des fenêtres est essentielle. Mais cela ne suffit pas toujours, voici quelques astuces pour vous protéger au mieux du froid sans passer par un changement total de ses menuiseries.

LE FILM ISOLANT POUR FENETRE

Qu’est-ce qu’un film isolant ?

Le film isolant est un film plastique que l’on vient placer sur la vitre. Le but est de venir créer un espace entre l’air de la pièce et la vitre afin de limiter l’effet de paroi froide.

En effet, un film isolant va vous protéger de la chaleur en été et du froid en hiver. Le film isolant aussi appelé film de survitrage anti-froid s’avère une solution idéale pour réaliser des économies de chauffage et de climatisation, ainsi que pour renforcer les avantages offerts par le double ou triple vitrage et améliorer le confort de votre intérieur.

Il existe des films isolants anti froid qui permettent d’améliorer les performances thermiques de vos fenêtres. Certes, ce n’est pas la solution la plus efficace mais elle permet, à moindre coût, de se protéger avant d’envisager des travaux plus lourds.

Efficacité et avantages d’un film isolant

  • Le film isolant a un coefficient thermique et une émissivité faible
  • Excellent rapport qualité prix. Il tient ses promesses en termes d’isolation et d’émissivité.

Le coefficient thermique d’une fenêtre, appelé coefficient « Ug » permet de mesurer la performance d’isolation d’un vitrage. Plus ce coefficient est faible, plus les performances d’isolation de la vitre sont hautes.

Il en va de même pour l’émissivité. C’est à dire que plus l’indice d’émissivité est faible, plus le film isolant est performant. L’émissivité signifie la capacité d’absorption et de l’émission de l’énergie rayonnée, autrement dit la capacité d’émission de rayonnement thermique par les matériaux.

Inconvénients d’un film isolant

  • Changement de l’apparence et de la transparence de vos vitres : qu’il soit transparent ou teinté, le film isolant fera perdre à vos fenêtres et vitres leur belle transparence et brillance cristalline.
  • Entretien et nettoyage : le film s’avère être très sensible, surtout lors du nettoyage. Il faut éviter de gratter si vous voulez vous débarrasser d’une saleté, parce les films isolants sont sujets et très sensibles aux rayures.
  • La condensation : cette réaction peut être problématique surtout si les fenêtres sont en bois. Il s’agit de la condensation d’air entre le film et la vitre causée par les différences et changement de températures entre votre intérieur et les agressions extérieurs, qui se transforme par la suite en humidité.
  • Durabilité : comme le film de survitrage est un film qui vieillit mal, il faut penser à le changer régulièrement. Après tout, il faut garder en tête que c’est une solution efficace, accessible en termes de prix mais qui ne dure pas sur le long terme.

UN SURVITRAGE EN PLASTIQUE

Autre option pour isoler vos fenêtres PVC, le survitrage en plastique. L’objectif est ici d’emprisonner l’air extérieur pour une isolation toujours plus performante. Simple à installer et à retirer, vous pouvez parfaitement l’enlever l’été.

Comment poser un survitrage en plastique ?

Comme il est susmentionné, le principe de survitrage consiste à placer un film isolant plastique sur la vitre. L’objectif de cette solution est de créer un espace entre l’air de la pièce et la vitre.

C’est simple et ça permet de limiter l’effet de paroi froide.

Avantages du survitrage :

  • Pose facile et simple
  • Prix abordable comparé aux autres solutions
  • Fortes performances techniques
  • Différents modèles disponibles (transparents et teintés)

LE PAPIER BULLE

Si ce n’est pas la solution la plus esthétique, c’est certainement la plus économique. Le papier bulle viendra jouer le rôle d’un isolant et vous aidera à vous garder bien au chaud tout en économisant de l’énergie. Sa pose est simple, rapide et très abordable en termes de prix.

Comment poser un papier bulle comme isolant ?

  • Vaporisez un peu d’eau sur les vitres des fenêtres de la pièce que vous souhaitez isoler.
  • Ensuite découpez le papier bulle en respectant les dimensions de chaque vitre.
  • Collez le papier bulle sur les vitres humides.
  • Appuyez sur le papier bulle pour bien le fixer sur la vitre.
  • Voilà, votre pièce reste chaude et vous pouvez faire des économies énergétiques.

DES JOINTS ISOLANTS

Le vitrage n’est pas le seul point sensible sur les fenêtres. Le cadre peut aussi laisser des ponts thermiques qui vont laisser passer l’air froid. Vous pouvez alors mettre un joint en mousse ou en silicone le long des montants pour améliorer votre isolation.

En effet, il est conseillé de poser un joint d’isolation sur vos fenêtres afin de diminuer ou limiter les fuites d’air qui peuvent causer des déséquilibres thermiques.

Fonctionnalités d’un joint de fenêtre isolant :

Les joints isolants pour les fenêtres sont considérés comme les meilleurs isolants thermiques, avec le rapport qualité/prix le plus optimal, pour les raisons suivantes :

  • Protection ultime en cas de chocs ;
  • Isolation thermique en été comme en hiver ;
  • Isolation phonique et limitation du bruit extérieur ;
  • Empêcher l’eau de passer à travers la fenêtre, etc.

Comment choisir le bon joint de fenêtre isolant :

L’étape du choix de vos joints isolants est une étape très importante, pensez à prendre en considération les caractéristiques suivantes afin de choisir le joint isolant qui correspond le plus à vos besoins :

  • Le type de pose du joint : les joints isolants peuvent être posés avec des clous, avec un adhésif, ou avec un pistolet pour les joints en silicone.
  • L’épaisseur du joint isolant : il faut privilégier un joint épais si l’espace est irrégulier.
  • La matière du joint : les joints isolants peuvent être en gaine de PVC, mousse de caoutchouc ou de PVC, en silicone ou encore que du caoutchouc.
  • La couleur du joint : vous avez le choix entre des joints transparents, gris, marrons, noir ou blanc.
  • Les caractéristiques techniques : la sélection du joint devra se faire suivant si vous cherchez une isolation phonique, thermique ou plutôt une isolation à l’eau.

UN DOUBLE VOIR UN TRIPLE VITRAGE

La règle de base pour isoler son intérieur est d’opter pour une fenêtre PVC en double vitrage. Dans certaines régions les plus fraîches, le triple vitrage, si le reste de votre maison est parfaitement isolé, peut également vous permettre de gagner en confort et de limiter les dépenses énergétiques.

Sans oublier que le double ou triple vitrage sont une solution d’isolation sure, performante et surtout efficace sur le long terme. Il s’agit d’un investissement à fort ROI, puisqu’il vous aide à faire des économies énergétiques et également de vous assurer un confort intérieur quelle que soit la saison ou les circonstances météorologiques.

Contactez un fabricant de fenêtres PVC afin qu’il vous conseille et puisse vous établir un devis de travaux, ainsi que vous accompagner dans votre projet de rénovation ou de construction.

Pour finir, n’oubliez pas que changer vos anciennes fenêtres non isolées peut vous aider à économiser jusqu’à 15% de votre consommation énergétique. Notez également que l’Etat offre différentes aides pour encourager les rénovations de fenêtres, comme :

  • L’Eco-PTZ : ce prêt est plafonné à un montant de 30 000 € et concerne les propriétaires qui occupent leur logement. La bonne nouvelle est que ce prêt peut être cumulable avec d’autres aides comme : les aides de l’Anah, les aides des collectivités locales, etc.
  • La TVA à taux réduit : il s’agit d’une aide indirecte, appliquée sur la TVA. Cette aide vous permet de réduire vos dépenses de travaux d’amélioration de la performance énergétique de votre maison. Cependant, ces travaux doivent être effectués dans un logement avec au moins 2 ans d’ancienneté. La bonne nouvelle c’est qu’il n’y a pas de démarche pour avoir ce taux réduit, car il est appliqué directement à votre facture.
  • MaPrimeRénov’ : il s’agit d’une aide accordée et distribuée par l’Anah. Elle concerne les ménages modestes et très modestes.
  • Les aides locales et territoriales par région, département, communes, etc. : ces aides sont soumises à un plafond de revenus, et les démarches pour faire la demande varient d’une région à l’autre. Pensez à demander un devis à un professionnel pour effectuer la première étape de constitution de votre dossier.
  • La Prime Effy : cette prime est versée sous forme de chèque bancaire à hauteur de 5 000 €. Le montant qui vous sera accordé dépend et prend en compte quelques critères comme le type de travaux que vous souhaitez effectuer.


Découvrez nos fenêtres

En haut
This site is registered on wpml.org as a development site.