Non classifié(e)

Isolation des fenêtres : critères et coefficients

L’isolation des fenêtres est un aspect indispensable. Si cela permet d’augmenter le confort à l’intérieur de l’habitat, c’est aussi un moyen de réaliser de substantielles économies.

Quel matériau pour vos fenêtres ?

Pour obtenir des menuiseries offrant une parfaite isolation, il faut tout d’abord s’intéresser au matériau des ouvertures. Les plus utilisés sont le PVC, l’aluminium et le bois. Le meilleur isolant thermique et phonique est le bois, même si on lui reproche sa difficulté d’entretien. L’aluminium, plus esthétique selon les maisons, mais n’est pas le matériau le plus isolant. Il est préférable de choisir une fenêtre alu avec rupteur de pont thermique. Enfin, le PVC est isolant, facile à entretenir et bon marché.

Isolation des fenêtres : quel vitrage ?

Disposer d’une fenêtre avec un matériau isolant n’est pas suffisant. Encore faut-il que le vitrage de votre fenêtre rénovation PVC soit performant lui aussi. Le simple vitrage n’est pas suffisant pour éviter les pertes de chaleur. Le double vitrage est performant, on trouve à présent du double vitrage à isolation renforcée, encore plus efficace. Mais vous pouvez également faire le choix du triple vitrage qui, par la nature même de sa structure, est un parfait isolant.

Les coefficients de performance pour vos fenêtres

Si vous devez faire appel à un fabricant porte pvc et fenêtre, on vous parlera peut-être de coefficient. Le coefficient de transmission thermique, Uw, a toute son importance. Plus ce coefficient est bas, plus l’isolation thermique est efficace. Notez d’ailleurs que pour obtenir un crédit d’impôt pour vos fenêtres, le Uw doit être inférieur ou égal à 1,3 W/m². A cela s’ajoutent les coefficients de transmission solaire, Sw, et de transmission lumineuse, TLw.

Avant d’acheter une fenêtre, vérifiez :

– Le caractère isolant du matériau
– La qualité du vitrage
– Le coefficient Uw de votre fenêtre



Découvrez nos fenêtres

En haut