7 espèces de fleurs qui survivent à tout
Conseils et astuces

7 espèces de plantes d’intérieur extrêmement résistantes

Les intérieurs naturels étant devenus très à la mode, de plus en plus de personnes veulent cultiver des plantes vivantes à la maison. Pas de panique pour ceux qui n’ont pas la main verte ! Il existe de nombreuses espèces de plantes nécessitant peu d’entretien. Découvrez les plantes décoratives d’intérieur faciles à entretenir qui ne craignent pas les sécheresses périodiques ni un mauvais entretien.

comment prendre soin de ses-plantes Oknoplast

La sansevière orgueilleuse

Cette plante fait partie de la famille des agavacées et offre l’avantage de pardonner presque toutes les erreurs de soins. Déclinée en de nombreuses variétés, la sansevière est parfaite pour les personnes qui ont du mal à arroser régulièrement les plantes d’intérieurs. En raison de ses longues feuilles cylindriques se caractérisant par un épiderme lisse et épais, cette plante est appelée épée de Saint George, langue de belle-mère ou bien queue de tigre. Grâce à son tissu spongieux, la sansevière est capable de stocker l’eau ce qui lui permet de résister à des sécheresses de plusieurs mois. Un arrosage abondant pourrait en effet gravement lui nuire. Comment l’entretenir ? Il faut la planter dans un pot avec un bon drainage, par exemple une couche épaisse de billes d’argile. En été, un arrosage toutes les deux semaines est optimal et en hiver toutes les trois semaines. Nettoyer les feuilles avec un chiffon humide sans les pulvériser.

Plante sansewieria

L’epipremnum aureum tombante

L’epipremnum aureum, présente dans les forêts tropicales de l’Asie et de l’Australie, est l’une des plantes d’intérieur les plus faciles à entretenir. Son avantage réside dans ses feuilles vertes et jaunes décoratives, en forme de cœur, rassemblées sur de longues pousses, parfois de plusieurs mètres de long. Cette plante peut être cultivée sous forme tombante ou grimpante – dans ce cas, il est nécessaire d’installer des tuteurs par exemple des grilles de bambou ou un piquet de jardin couvert d’un mat en cocotier. Cette plante adore les espaces ensoleillés, mais ne doit pas pour autant être exposée en plein soleil. Il est préférable de la placer près d’une fenêtre, par exemple sur une étagère ou sous un plafond pour profiter d’un maximum de luminosité, mais jamais sur un rebord de fenêtre. Elle réagit bien au manque d’eau, même pendant plusieurs semaines. Cependant, il est recommandé de l’arroser au moins une fois par semaine durant sa période de croissance, à savoir au printemps et en été et toutes les deux semaines en hiver.

Entretenir plante Epipremnum

Crassula résistant

Le crassula appelé plante porte bonheur est un succulent ovale originaire de l’Afrique du sud. Il se caractérise par ses feuilles très épaisses et son épiderme lisse, brillant et ciré qui est capable de stocker l’eau durant de longues périodes. Pour entretenir de grands modèles d’une hauteur de 1 mètre, il faut assurer au crassula des conditions convenables identiques à celles de son environnement naturel. Le mieux étant de le planter dans un pot avec un sol sablonneux et une couche de drainage. Il poussera bien dans un endroit semi-ombragé car, malgré sa résistance aux températures élevées, il est sensible aux rayons du soleil. Tout comme les autres succulents, le crassula ne nécessite qu’un arrosage modéré, lorsque le sol est complètement sec. En fait, cette plante tolère mieux la sécheresse qu’un arrosage abondant.

Entretenir plante crassula

Le dracaena marginata, peu exigeant

Le dracaena marginata se caractérise par son feuillage panaché composé de feuilles fines et étroites couronnant une tige boisée. Cultivée en pot, cette plante atteint environ un mètre de hauteur. Toutefois, il arrive que, tout comme dans les conditions naturelles, elle devienne un arbre majestueux. En raison de sa résistance à la sécheresse, le dracaena marginata est recommandé pour les amateurs de plantes. Lors de sa phase de croissance, il convient de l’arroser une fois par semaine, et en période de végétation, à savoir à la fin de l’automne et en hiver, toutes les deux semaines. Pour éviter le dessèchement des pointes des feuilles, il est recommandé de les pulvériser durant les périodes de fortes chaleurs et lors des canicules.

Comment entretenir dracena

Le chlorophytum décoratif

Cette plante aux feuilles longues et fines, plait de plus en plus. D’un aspect intéressant, cette plante pérenne peut se cultiver tant en intérieur que sur les balcons ou dans les jardins. Bien qu’elle se caractérise par des feuilles fines qui n’ont rien de commun avec la structure épaisse des succulents, cette plante, grâce à ses bulbes, peut supporter de longues périodes de sécheresse. Ses feuilles se flétrissent, mais après un arrosage, elles se régénèrent très vite. Bien entretenue, le chlorophytum peut fleurir en produisant de jeunes pousses et des fleurs blanches et odorantes développées sur ses stolons. Comment arroser le chlorophytum ? Faites-le de manière modérée quand le sol dans le pot est sec.

Comment entretenir chlorophytum

Ficus elastica, d’une hauteur remarquable

C’est une excellente solution pour les amateurs de plantes hautes vivaces avec des feuilles originales qui ont du mal à arroser régulièrement leur jardin d’intérieur. Le ficus elastica, connu sous le nom du figuier caoutchouc, est une plante décorative très populaire de ces dernières décennies, qui connait actuellement un nouveau succès. Il est disponible en différentes couleurs de feuilles épaisses et coriaces, allant du plus foncé, presque noir au panaché de taches claires. En cultivant sa version standard, qui n’est pas une version miniature, vous devez lui laisser un grand espace exposé au soleil. Comme l’arroser ? Lors de la phase de croissance, un arrosage une ou deux fois par semaine est optimal (quand le sol est déjà sec), et en hiver une fois toutes les deux semaines.

Entretenir ficus

Aspidistra elatior – une plante résistante

L’aspidistra, est une plante très résistante originaire d’Asie, appelée également plante en fer forgé. Ses feuilles épaisses et coriaces font penser aux feuilles du muguet ou de l’ail des ours mais, contrairement aux espèces citées, elles sont capables de stocker l’eau. Cette plante ne craint pas les conditions difficiles, par exemple un manque de soleil, une grande pollution atmosphérique ou des variations de températures. Elle est pourtant sensible aux rayons du soleil direct qui risque de brûler ses feuilles et ainsi de développer des taches inesthétiques. Comment entretenir une aspidistra elatior ? Le mieux est de la rempoter dans un sol fertile contenant un peu de sable. Pour éviter de la dessécher, il convient de l’arroser, en été et au printemps, une ou deux fois par semaine, et en hiver tous les 14 jours.

Comment entretenir aspidistra

Rebord de fenêtre, plancher ou jardin d’hiver ?

Les amateurs de plantes vivantes qui n’ont pas assez d’espace pour déposer leurs fleurs sur le rebord de la fenêtre, au sol près de la fenêtre ou pour les suspendre au plafond peuvent penser à créer un espace supplémentaire pour leur « jungle urbaine ». Ils peuvent opter pour des travaux d’extension agrandissant ainsi la surface de leur maison individuelle avec l’élaboration d’un jardin d’hiver ou l’aménagement d’une terrasse.



Découvrez nos fenêtres

Commenter
7 espèces de plantes d’intérieur extrêmement résistantes
En haut